Une autre question ?

Choisir un lieu de vie pour un proche ou pour soi nécessite de trouver les bonnes réponses à ses questions. Si certaines informations vous ont échappé, voici quelques précisions utiles.

Accueil » Une question ?

Dès lors que vous disposez d’un médecin traitant de proximité, il est conseillé préalablement à l’admission de le conserver. En revanche, si cette proximité n’est pas garantie, l’établissement s’engage à vous proposer un nouveau médecin traitant.

Dans toutes les résidences Medicharme, chaque médecin coordonnateur en charge des soins dispose d’une spécialité en gériatrie.

Cela dépend du type de résidence choisi. En EHPAD, les soins paramédicaux de base tels que la kinésithérapie et l’ergothérapie sont délivrés et assurés par l’établissement en forfait global. Idem dans les FAM (Foyers d’Accueil Médicalisés). En revanche, au sein des RSS (Résidences Services Séniors), ils sont délivrés par des professionnels libéraux et sont à la charge du résident.

Oui. Comme vous pouvez le découvrir sur notre site, les animations et activités de vie sociale que nous mettons en place s’inscrivent pour beaucoup dans la vie locale de quartier et/ou de la commune d’implantation. Par exemple : les marchés, les concerts, les rencontres intergénérationnelles et bien d’autres encore.

Non seulement c’est possible, mais c’est vivement conseillé ! En amont du dépôt de dossier, il est important de venir visiter la résidence au sein de laquelle vous envisagez un hébergement pour vous-même ou pour vos proches.

Toutes les chambres sont meublées par la résidence. Toutefois, il est possible d’y amener un petit mobilier et de la décoration personnelle afin de se sentir comme à la maison. L’équipe locale veillera simplement à la compatibilité du mobilier avec les règles de sécurité et d’accessibilité de la chambre.

C’est simple, une facture EHPAD comprend :

• Un tarif Hébergement* contractualisé lors de la signature du Contrat de Séjour, correspondant au prix du socle de prestations et aux prix des autres prestations éventuelles d’hébergement.

*Annuellement, au sein des EHPAD non habilités ou partiellement habilités à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale, ces tarifs varient par Arrêté de la Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Annuellement, au sein des EHPAD habilités à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale, ces tarifs varient par Arrêté du Président du Conseil Départemental.

• Un tarif Dépendance* :
Quel que soit le niveau de dépendance (GIR) de la personne ; le tarif dépendance GIR 5-6 (correspondant au niveau de dépendance le plus faible) est appliqué.Pour les personnes ayant un revenu mensuel supérieur à 2479,44 € (2020) un tarif complémentaire est appliqué en fonction du niveau de dépendance.

*Annuellement, les tarifs dépendance varient par Arrêté du Président du Conseil Départemental.

Ce qu’elle ne comprend pas :

• Le coût des dépenses médicales collectives de l’établissement. Ce coût n’est pas facturé aux résidents mais il est couvert par un financement de l’Assurance maladie versé directement à l’EHPAD.

• Le montant versé par l’Assurance maladie permet à l’établissement de financer les frais de personnels (infirmiers, aides-soignants…), l’achat des produits pharmaceutiques de base utilisés par le personnel, le matériel nécessaire aux soins.
Ce financement ne s’applique qu’aux dépenses médicales collectives de l’établissement. Il ne s’applique pas aux dépenses médicales personnelles des résidents.

Le « Ticket modérateur » correspond au tarif dépendance GIR 5-6 opposable à l’ensemble des résidents de l’EHPAD.

En EHPAD, trois dispositifs peuvent aider à payer les frais d’hébergement et les frais liés au tarif dépendance :

– l’ASH (Aide Sociale à l’Hébergement) si l’établissement est habilité à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale ;
les Aides au Logement (AL) qui s’appliquent sur la partie de la facture relative à l’hébergement ;
– l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) qui s’applique sur la partie de la facture relative au tarif dépendance pour les GIR 1-2 et 3-4 (à noter : les personnes en GIR 5-6 ne sont pas éligibles à l’APA).

Ces aides peuvent s’additionner. Elles dépendent :
des ressources pour l’ASH, l’aide au logement et l’APA,
du niveau de perte d’autonomie pour l’APA.

Pour plus d’informations, contactez-nous,
nous sommes là pour vous écouter et vous aider.